Qu'est-ce que L'Observatoire

Logo

le chiffre de Novembre

24%

Des actifs français sont satisfaits de la manière avec laquelle leur entreprise a géré la crise.

L'interview

Rafaël Stofer

Docteur en sociologie et Directeur Digital Workplace

Revoir l'émission sur BFM Business

Un an plus tard, il nous est apparu nécessaire d'étudier ces résultats pour voir s’ils se confirmaient et si les attentes des Français·e·s et des salarié·e·s étaient restées identiques, si elles avaient évolué, tout en comparant cela (…)

L'oeil de l'expert

Un an pour observer les évolutions

Réalisée il y a maintenant un an, notre précédente étude nous montrait les attentes des Français vis-à-vis du télétravail qui, pour nombre de salariés, s'était imposé à leur entreprise dans le cadre des mesures sanitaires mises en place pour faire face à la pandémie.

Il y a de cela un an déjà, pour 62 % des employés de bureau, le principal avantage du télétravail résidait dans la possibilité de pouvoir mieux organiser son temps. Le travail hybride tendait déjà vers la responsabilisation des collaborateurs, engageait à plus d’autonomie, un avantage cité par 88 % des salariés.

Un an plus tard, il nous est apparu nécessaire d'étudier ces résultats pour voir s’ils se confirmaient et si les attentes des Français·e·s et des salarié·e·s étaient restées identiques, si elles avaient évolué, tout en comparant cela d’un autre point de vue : celui des managers et directeurs des grandes entreprises pour lesquelles Saegus officie.

Et en cela, nous constatons que les résultats de cette étude viennent corroborer nos observations terrain : oui le télétravail a été mis en place largement mais il n'est que très rarement systématique, et préféré la plupart du temps en complément de la présence physique.

A noter que certains métiers, de par leur nature, ne peuvent simplement pas y recourir : ceux dont l'outil de travail n'est pas transportable au domicile ou ceux dont le contact physique avec la clientèle est inhérent à leur fonction, par exemple (...)

Continuer de lire l'étude