top of page

Les Insights Workplace by Saegus

Un petit aperçu des sujets qui ont fait clavarder sur notre channel #Workplace ce mois ci.

#1 Et si les App d’entreprises intégraient des stories ?




Depuis plusieurs années, le phénomène de « story » établi par Snapchat en 2011 s’est diffusé parmi les plus grands : Instagram, Facebook, WhatsApp proposent cette fonctionnalité à leurs utilisateurs et les résultats sont plus que satisfaisants : 188 millions d’utilisateurs actifs et 3 milliards de « snaps » envoyés chaque jour dans le monde. La raison ? La tendance du live et de la vidéo qui suscitent plus d’engagement.

Si les applications qui le proposent actuellement sont réservées à la sphère personnelle, il serait intéressant de la diffuser au contexte professionnel. En effet, son côté ludique permettrait de diffuser de l’information de manière spontanée et créative via une publication photo ou vidéo. Pour le Digital Workplace, cela permettrait de faire des teasers pour des événements à venir, des formations mais également des valorisations de salariés grâce à du « behind the scene ».

Mieux encore, ce serait un moyen de communiquer sur l’avancée d’un projet de manière ludique, ainsi que de publier le début d’une démonstration d’application avec un lien renvoyant vers l’outil collaboratif où la vidéo est diffusée en entier.




Il est important de savoir que 85% des entreprises souhaitent créer plus de vidéos internes selon une étude du State Of Social 2018. Les fonctionnalités de ce type d’outils sont en constante évolution et de nouvelles sortent régulièrement comme la fonction de sondage pour analyser de nouvelles données liées à la satisfaction, ou encore la possibilité de faire du phygital sur une story pour donner la main à l’utilisateur. Ce serait également un moyen divertissant de communiquer les « best practices » de l’entreprise et les formations accessibles en ligne.



Et vous, qu’en pensez-vous ?

#2

L’incroyable expansion des chatbot




En 2021, plus de 50% des entreprises dépenseront davantage par an pour la création de bots et chatbots que pour le développement d’applications mobiles traditionnelles. Comment l’expliquer ? Parce qu’un chatbot facilite l’expérience utilisateur en agrégeant l’ensemble des applications développées en interne (RH, Intranet, Messagerie, etc.) en une seule et même application. Les salariés pourront donc poser leurs congés, réserver une salle de réunion, envoyer un e-mail, poser une question et faire une recherche depuis la même interface sous forme de SMS. Et bientôt on espère, l’audio ! Mais loin de nous l’idée de papoter avec un robot. L’évolution des technologies a pu rendre les chatbots intelligents et hyper efficaces grâce à l’apprentissage automatique, au traitement automatique du langage naturel et surtout de l’expérience utilisateur conversationnelle. Cela constituerait donc un gain de temps conséquent pour le salarié, permettrait une meilleure organisation et donc meilleure satisfaction.

#3

Smart building :  La tendance responsable




En 2021, plus de 50% des entreprises dépenseront davantage par an pour la création de bots et chatbots que pour le développement d’applications mobiles traditionnelles. Comment l’expliquer ? Parce qu’un chatbot facilite l’expérience utilisateur en agrégeant l’ensemble des applications développées en interne (RH, Intranet, Messagerie, etc.) en une seule et même application. Les salariés pourront donc poser leurs congés, réserver une salle de réunion, envoyer un e-mail, poser une question et faire une recherche depuis la même interface sous forme de SMS. Et bientôt on espère, l’audio ! Mais loin de nous l’idée de papoter avec un robot. L’évolution des technologies a pu rendre les chatbots intelligents et hyper efficaces grâce à l’apprentissage automatique, au traitement automatique du langage naturel et surtout de l’expérience utilisateur conversationnelle. Cela constituerait donc un gain de temps conséquent pour le salarié, permettrait une meilleure organisation et donc meilleure satisfaction.




Good to know : Le bâtiment connecté utilisera une multitude de technologies ! L’IoT – Internet Of Things – (pour créer de la donnée sans interaction homme-machine), le Cloud (pour stocker les données), l’Intelligence Artificielle (pour l’ensemble des algorithmes), le Big Data (pour analyser la donnée et en faire une information), l’Analytiques pour analyser les informations, l’automatisation (suite à la connaissance du salarié) et la robotique pour exécuter la tâche. Plutôt cool n’est-ce pas ?

#4

Assistance virtuelle grâce à l’IA et la Voice Activated Search




Si dans une journée on nous demandait de lister les choses qui nous agacent et nous prennent du temps au bureau, forcément il y aurait : le tri et et le traitement de nos emails (on adore les retours de vacances), la prise de RDV, la réservation des salles de réunion, la rédaction de compte-rendu etc. Mais pas de panique, une solution fait son entrée sur le marché : l’assistance virtuelle ! Elle sera chargée de gérer toutes les tâches administratives et organisationnelles, d’automatiser les processus métier conséquents pour que le salarié puisse se concentrer sur des tâches à plus forte valeur ajoutée ! Ainsi, les missions du salarié deviendront plus intéressantes et épanouissantes, créant un gain de temps et de productivité important. Qu’en est-il du ROI nous direz-vous ? Il a été calculé entre 30% et 200% selon la taille de l’entreprise. A l’assistance virtuelle s’ajoutera l’assistance de réunion intelligente avec la « Voice Activated Search » qui s’occupera d’un certain nombre de tâches qui lui seront demandées pour alléger la charge de travail des participants, comme la prise de notes !

Sur le marché, nous pouvons déjà remarquer EVA, une assistante de réunion intelligente qui enregistre les échanges pendant les réunions et réalise un procès-verbal composé des différentes décisions prises. Selon les tâches qui lui ont été attribuées en amont, elle s’occupe également d’envoyer automatiquement le rapport au public concerné.

#5

Analytics for everything

Si on continue dans cette dynamique, on se retrouve avec un salarié qui ne subit plus de tâches fastidieuses et qui est épanoui ! Mais comment vont évoluer les métiers ? Un indice : « La donnée est le pétrole du 21ème siècle ». Donc … vers l’analyse ! D’ici à 2020, 85% des nouveaux postes techniques basés sur les opérations seront sélectionnés pour des compétences d’analyse et d’intelligence artificielle. D’une part, les données seront analysées pour continuellement maintenir un environnement et une expérience digitale optimale pour les salariés ; de l’autre des analyses de sécurité avancées seront réalisées pour anticiper – grâce au croisement de données – toute menace liée à la cybersécurité. Enfin, l’intelligence artificielle sera intégrée à 75% des applications pour pouvoir analyser des données métiers et détecter tous types d’anomalies. Ainsi, les outils d’analyse performants, alliés à l’intelligence artificielle permettront d’avoir une vision claire pour prendre des décisions tout en garantissant un niveau élevé d’adoption et de satisfaction des salariés !

#6

Quand la réalité virtuelle devient un outil de travail




D’ici à 2019, les solutions technologiques de réalité virtuelle, réalité augmentée et réalité mixte seront adoptées dans 20% des entreprises. Cela favorisera de nouvelles expériences de travail au salarié mais sera surtout une solution aux entreprises multi-sites afin de projeter des présentations et d’être collaboratifs grâce à la téléprésence. Plutôt cool pour faire du télé-travail sans avoir l’impression d’être isolé dans une grotte … Le recrutement pourra également se faire de manière plus réaliste, avec des mises en situation concrètes où le candidat sera en capacité d’intervenir physiquement et à distance grâce aux technologies intelligentes et intuitives. Ces dernières permettront de vivre une expérience tactile basée sur une vidéo ainsi que d’améliorer la communication et les performances professionnelles des employés grâce aux technologies immersives.

Nous pouvons déjà trouver des outils permettant de profiter de la réalité mixte sur le marché, comme l’offre HoloLens de Microsoft qui permet par exemple de résoudre un bug technique en communiquant avec une assistance via les lunettes, en lui montrant l’ordinateur (le réel) et en voyant apparaître à l’écran les points d’attention sur lesquels l’assistance a cliqué (le virtuel) pour trouver l’origine du bug, et le résoudre. Mais ceci, vous connaissez sans doute.

#7

Évolution du Cloud vers le tout en un




Le Cloud n’a pas fini de faire parler de lui ! Le nouveau phénomène ? La démocratisation de l’utilisation des données en temps réel dans l’ensemble de l’entreprise. Actuellement, seul le top management peut utiliser toutes les informations liées à l’entreprise contrairement aux salariés qui n’ont accès qu’aux données qui les concernent directement. Avec un Cloud dit tout en un, l’ensemble des salariés auront accès à toutes les données concernant l’entreprise directement, sans devoir attendre de longues procédures d’autorisation.

Ainsi, l’accessibilité des données permettrait de les analyser sans perdre de temps, en éliminant les longs process de validation. Si cela paraît attractif sur le papier, on peut tout de même se poser des questions sur le risque que représente des données potentiellement sensibles ou confidentielles accessibles par tous et en nomadisme ?



N’hésitez pas à nous contacter, nos experts en solutions digital workplace seront là pour vous accompagner !

6 vues0 commentaire
bottom of page